Aveyron  12
Lincou Requista


. .
     Lincou est, maintenant, un hameau de Requista mais a été une paroisse à part entière jusqu’en 1832 cette commune possède un cimetière, une église
    Au temps des guerres de religion, réglant ses comptes avec le vicomte de Panat, seigneur protestant de Castelpers et de Réquista, le duc de Joyeuse pilla la cité
    Lincou est, maintenant, un hameau de Requista mais a été une paroisse à part entière jusqu’en 1832
   Cette commune possède un cimetière, une église
     Un pic rocheux surplombant le Tarn, où l'église associée à un calvaire en font une particularité. un vaste panorama s'offre à vous de toutes parts, le ciel, les vallées, les eaux de la rivière. au bas du village, la croix très ancienne, richement sculptée, de l'ancien cimetière.qui pourrait, attendu les éléments qui sont connus, dater du XVI° siècle
     Un incendie survenu en 1701 à Requiqta, nous prive de vestiges anciens
: l'église néogothique date du xixe siècle, les édifices les plus intéressants se trouvent dans les villages voisins à Lincou et à Saint-Jean-Delnous
En 1832, Connac, Lincou et Le Soulié sont « absorbés » par la commune de Réquista.
En 1874, Saint-Jean-Delnous se retire du territoire communal (avec Lédergues). Connac, se retire également et forme une commune à partir de 1879.
Réquista étant le premier canton ovin d’Europe, une fête de la brebis y est organisée tous les ans, le premier dimanche de juin. Une statue d'une brebis et de son agneau est d’ailleurs dressée devant la mairie


De Jocelyne Treilles
DC passe de Lincou/Réquista aveyron AD 12 LINCOU REQUISTA année 1775-1778 4E207 5

Jean Baptiste Granier agé d’environ vingt huit

Ans travailleur habitant du présent lieu de Lincouo étant
Allé le dix sept de juin sur le matin avec un petit bateau luy appartenant
Porter du fumier à une pièce de tille qu’il avait vis-à-vis de
St Dalunzy eût le malheur de tomber dans l’eau en revenant
Sur le soir à l’entrée de la nuit et se noya Le lendemain on
Trouva ledit bateau au dessous de la chaussée du moulin(débardé) à
Une petite île qu’il y a appelée Lou Bidifias de Foussol, la veille
De St Jean Baptiste à 5 heure du matin le susd noyé s’esst
Trouvé sur la chaussée du moulin en deçà la porte dans sa
Maison Ensuite à l’église nous l’avons inhumé dans le
Cimetière de la parsse ce jourd’huy vingt troisièmejuin l’an
Mil sept cens soixante dix sept présent à sa sépulture
Pierre Barthelemy, Antoine Cluzet du présent lieu requis de signer
Ont dit ne scavoir en foy de la
Accueil        
retour A / E  
page précédente

page 3

page suivante