Orne (61)
Saint Mars d'Egrenne  suite
Un sac de nœuds à propos d'une inhumation Registres de St-Mars-d'Egrenne 1674- 1699 page 72
Il s'agit d'une lettre adressée à l'official du Mans, lettre signé par Godin qui est entré en conflit avec le vicaire de la paroisse à propose de l'inhumation de la dame Liot, sa parente (peut-être sa mère). Il faut dire que l'on est en 1681.
Le sieur Godin requiert le vicaire de la paroisse pour procéder à l'inhumation de la dame Liot dans le cimetière paroissial. Ce que refuse le vicaire. Il n'est pas dit pourquoi, probablement parce qu'il suppute qu'elle n'est pas catholique. Ce que l'on comprend à travers la lettre est que le vicaire a répondu audit Godin que lui, ou la défunte, possedant des biens immobiliers dans la paroisse, l'inhumation pouvait se faire en ce lieu. Solution qui ne convient pas audit Godin, peut-être par principe, car il estime que la dame est catholique et qu'elle a droit d'être inhumée dans le cimetière, ensuite pour des raisons sanitaires.

Monsieur


Monsieur l’official du Mans
au siege de Domfront
Supplie humblement Simeon Godin la
perriere demeurant en la paroisse
De St Cire
Tous remontre qu’estant proprietaires de
Quelques maisons et héritages  au lieu de
La Bouchardière  de St Marc ou il auroit
proposé pour mestre des bestiaux  hors
et ans // La personne de Marguerite Liot
femme fort agée de la religion catholique
laquelle seroit décédée des dimanche
au soir dernier // le corps de laquelle led (ledit)
Godins auroit requis et prié  audit rené
Levesque- vicaire de lad paroisse de St Marc
De la vouloir enterrée en terre Saincte
Estant décédée bonne chrestienne
Et d’une caducité  d aage que lad Liot
Avoit soixante et quize ans ou environ
Ce que led (ledit) sieur vicaire luy ayant
Refusé et attendu que nul  crestien
Ne doit être privé de la sepulture et
D’estre inhumé en terre saincte que pour
Si vivre ???    et se tort public qui  en



Pouvoit ariver et que led Godin sera

Privé du jouir de son bien et de
L’infection qui pouroit causer
Le corps mort qui est et a
Toujours esté en lad maison
A ces causes et autres a suppleer de?
Droit et de justice led suppliant






Requiert qu’il vous plaise de

Permettre que le corps de lad
Liot soit enterre et inhumée
en le cimetièree et terre sainte
De la paroisse dud Sainct Marc
Et qu’il soit enjoinct aux -sieurs
gens d’eglise de lad paroisse de
Enterrer son corps au plus tost
Et feres justice
Présente ce dixneufièeme April l’an
Mil six cen quatre vingt un
Nous atestant led Godin que lad Liot auroit
Eté a confesse en St Cir au commencement
Du caresme dernier de mesme led Godin
Justifie d’une attestation d’un tier? nicolas?
Pottier qui affirme que lad Liot estoit
bonne catholique et quelle avoit gaigne?
ee subile ???? ce lors qu’elle demeure
Avec luy Pottier

Et voici la suite de cette affaire
le curé ou vicaire ont du se plier a la décision du juge dont la réponse suite
puis d'oinhumer la dame Liot

réponse

Sont faict comme il est requis
En quoy fesant il est enjoint au curé
Ou vicaire dud St Mars d’enterrer
Le corps de lad ditte Marguerite Liot en terre saincte
A quoy nous les authorisons donné
A Domfront ce trentième d’avril
mil six cent quatre vingt et un

Inhumation


Le premier jour de may mil six cent quatre vingt
Et un a esté inhumée dans le cimetière
De la parre (paroisse) de St Marc Degraines le corps de
Marguerite Liot pnts (présents) Robert Langlois et françois (en abrev.)
Feste dud St Mars
Le merc dud
Robert Langloys
Un nouvl acte sur cette paroisse
Il est tombé d'un arbre et décédé que 2 jours après
http://gaia.orne.fr/mdr/index.php/docnumViewer/calculHierarchieDoc
Num/377582/1057:358328:371950:377582/900/1600 


le 7è iour d’octobre 1684 a été inhumé dans le cimettière

de cette paroisse le corps de René Levesque carrier décédé
de hyer matin prnts Jean Levesque, Jacques Levesque, Jullien et
Gillaume Levesque, Charles Roussin, Gillette Hourteville fe de Robert
Levesque, Siméon Levesque, Lesquels nous ont a nous curé de St Mars
Attesté avoir été prsnts à la mort dud René Levesque Laquelle luy
A été en partie advenue par la chute dune arbre de laquelle il
Tomba le 5eme dud mois et an et fut ensuite remporté dans son lit
Et ne mourut que le lendemain matin sans avoir perdu lusage de
La parole et sans qu’après sa chutte il se soit plaint d’aucune
Personne pour quoy nous, susdits curé de St Mars avons inhumé
Led René Levesqueen vertu du pouvoir qui nous a été donné par
Le Sr pro du Roy de Domfront lequel est cy attaché
accueil    
retour M à O    
page précédente page 33 bis

page suivante