Orne  61
Berd'huis
       
     Berd'huis est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 1 097 habitants
D'après M. Pitard (secrétaire de mairie de Mortagne) dans ses fragments historiques sur le Perche publiés en 18662, Yves de Creil, fondateur de la famille des comtes de Bellême, mort en 997 et son épouse Godehilde, donnèrent les églises de Saint-Jean-de-la-Forêt, Berd'huis, Dancé, Saint-Martin-du-Vieux-Bellême à Notre-Dame-du-Vieux-Château, chapelle bâtie par eux dans l'enceinte du château primitif.
     Il s’ensuit, dit Cauvin, qu'on peut juger par là de l’antiquité de l'église de Berd'huis, bâtie évidemment avant la chapelle à laquelle elle fut donnée par Yves de Creil.
     La tour de l'église porte sur une pierre gravée au-dessus d'une petite fenêtre la date de 1618, avec plusieurs lettres également gravées.
     La famille de Villeray à Condeau étaient les seigneurs de Berd'huis.
    1190, avec Philippe Auguste, les religieux de Sainte-Gauburge de la Coudre à Saint-Cyr-la-Rosière, (monastère fondé vers 1064 par Yves de Bellême, évêque de Séez), l’achetèrent à Aimery de Villeray, partant pour la croisade, pour 200 livres angevines et la possédèrent jusqu’en 1790.
    C'est afin de s'équiper pour la croisade, qu’Aimery de Villeray, vendait en 1190 aux moines de Sainte-Gauburge-de-la-Coudre, la seigneurie de Berd'huis, avec l'agrément de son suzerain le comte Rotrou IV.
 En 1824, le célèbre Vidocq arrête le meurtrier du percepteur de Berd'huis et de Dancé, un de ses voisins.
     Le 12 avril 2018, Berd'huis fait l'objet d'une visite du Président de la République française Emmanuel Macron et d'une interview télévisée dans l'école primaire diffusées sur TF1.
    Il s'agit en fait de personnes confirmées.
    Louis d'Aquin, évêque de Sées a été particulièrement actif en cette année 1701.
    Il devait organiser des tournées dans chaque partie de son diocèse. Pour le mois de septembre 1701, j'ai déjà repéré quatorze paroisses visitées dans cette partie du Perche.
       Vous noterez la présence d'Ambroise Mauté, aveugle de 66 ans, qui est le doyen des personnes confirmées.
     L’acte en soi est commun à de nombreux relevés dans les BMS mais il a une particularité encore jamais rencontré par moi
     Le descriptif des confirmés l’ennui est qu’ils sont tous les uns à la suite des autres au lieu d’être sous forme de liste (je vous met les quelques transcrits en liste
     Le lien et la page pour ceux qui souhaitent consulter l’acte en entier
     En exemple les premiers confirmés : 10-09-1701
http://gaia.orne.fr/mdr/index.php/docnumViewer/calculHierarchieDocNum/376429/1057:357860:371500:376429/900/1600       page 10
aa
Quelques uns (unes ) des  pêrsonnes confirmées

A Anthoine de Cageul escuyer sieur du lieu aagé de soixante et cinq ans
A Damlle Marie de Cageul sa fille de son premier mariage aagée de 16 ans
A Anthoine de Cageul aagés de 12 ans et à Marie Cageul aagée de 13 ans ses enfants du second mariage
A Pierre Bouche sergent aagé de 66ans
A Anne Chaumiat ? sa fe.. aagée de 57 ans et à Nicolas Larroy leur petit fils agé de 18 ans
A Pierre Lavillere aagé de 17 ans à Charles Lavillere aagé de 14 ans
A Toussaint Lavillere aagé de 12 ans tous enfants de François Lavillere et de Marie Feguoir ?
Pour certains aucun lien donné mais ils sont peut être seul !!!!!!!!

Comme vous en jugez il y en a ainsi 4 pages mais Michel Meriel en a fait la transcription en fichier Excel
Il a fait un travail de romain
retour accueil    
retour tableau 0003    
page précédente page 107 page suivante