L'Orne 61
Ventrouse

La Ventrouze est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 122 habitants

« Dès le Moyen-Age, La Ventrouze fut, à la frontière de la Normandie, un château-fort important pour la défense du Perche. De profonds fossés en eau et d'épaisses murailles en moellons de silex, dont il reste des vestiges, assuraient la
protection des abords et abritaient les constructions. Un solide ouvrage avec pont-levis devait défendre l'entrée, encore soulignée par deux tours rondes. Dans cette place forte, sans doute ruinée lors de la guerre de Cent Ans, on construisit, vers 1480-1500, l'un des plus anciens logis seigneuriaux du Perche. Encadré au nord et au sud de deux bâtiments, le corps principal du logis, à hauts pignons, présente à l'étage un bel appareillage en briques rouges et brunes, formant un décor de croisillons. Vendue en 1792 comme bien national, La Ventrouze est longtemps restée à usage agricole. Aujourd'hui, ce manoir fait l'objet d'une remarquable et patiente restauration.
Toute proche, l'église Sainte-Madeleine (15e-16e s.) s'inscrit dans un joli cadre au charme rustique. »
A La Ventrouze, le 20-11-1777 (débute en bas, à guche de l'image 52 de ce fichier : GAIA 9 : moteur de recherche )
 L’an 1777 le lundy vingt novembre a
esté faite
Par moy curé soussigne les
translations du tombeau de messire francois auré
En son vivant chevalier haut et
puissant seigneur de la Ventrouze cherancey
Feuillet et autres lieux y reunis
décédé en ( 151 oubli d'un chiffre, mais lequel? ==>
1510?) lequel tombeau exposé
Du coté de l'évangile dans le
chœur de cette église dont le corps repose dans
Le caveau sous ledit chœur // par un
proces verbal rendu par
Des officiers de cette haute justice en
date du dix octobre de la
Présente année en présence et du
consentement de messire Le Riche de Chévigné
conseiller au parlement de Paris tant
le présant seigneur
De ce lieu par les représentations que
nous luy en fimes en son entrée en
Cette eglise le dimanche vingt deux
juillet jour de la feste patronale
Où il y recut avec Madame son épouse
les droits honorifiques les prieres
Nominales l’eau benite par

présentation par et en présence de Mre Mais
Curé de Malestable celebrant , de
Mr Quéru curé de Cherancey de RieuxChamp diacre et sousdiacres l’abbé
Lange chanoine de Mortagne et
Chapelain de cette église, Lalesche
curé de Tourouvre des Hais curé
D’Autheuil en Chappien, Blanquet
curé de Moulicent, l’abbé Bouffé
Curé de Beaulieu predicateur de son
altesse sérenisime mgr le duc
fr penthièvre panegeriste de notre
patronne - Vu l'incommodité que
Occasionnait ledit tombeau dans le
chœur et la vestustée qui menaçait
Ruine a été ordonné par laditte
justice et du consentement dudit seigneur
Ainsy que de Mgr levesque de Chartres,
Pierre Augustin Bernardin de
Rosset de Fleury premier aumonier de la
Reine que ledt tombeau
Sera enlevé dudt chœur pour etre
replacé dans la chapelle dudt
Seigneur pour linvcation de ste Anne
dont ils sont patrons:
retour accueil    
retour tableau 0003    
page précédente page 118 page suivante